RENAISSANCE DE LA COMPAGNIE BENINOISE DE NAVIGATION MARITIME : LEON KATARY, DANS UNE POSTURE REVOLUTIONNAIRE

0
650

Inscrite, il y a quelques années, au rang des entités portuaires en agonie, la Compagnie béninoise de navigation portuaire (Cobénam) renaît de ses cendres au lendemain de la nomination de Léon Katary. Ce cadre émérite dont les compétences ne sont plus à démontrer a réussi à imprimer une nouvelle marque de gestion à la tête de la Cobénam. Le nouveau patron des lieux ne tarit pas d’initiatives pour inscrire sa structure au rang des sociétés d’Etat qui s’offrent une plus grande visibilité. Des actions qui tranchent logiquement avec les idéaux que défend le président de la République, Patrice Talon.

L’avènement de la rupture entamé par le chef de l’Etat dans le tournant politique de 2016 ne peut se faire en dehors des cadres compétents, chez qui la matière grise existe à profusion. Parmi ceux-ci, figure en bonne place le directeur général de la Compagnie béninoise de navigation maritime (Cobénam). Cette entité portuaire renaît de ses cendres depuis l’avènement de Léon Katary. Au lendemain de sa nomination, ce dernier densifie les actions pour redorer le blason de la Cobénam qui a connu des périodes assez noires. Aujourd’hui, la société se positionne comme l’une des structures portuaires en bon état. Ce cadre émérite chez qui la matière grise existe à profusion a su trouver la parade idoine pour inverser la tendance. C’est à croire que le chef de l’Etat a mis la main sur l’oiseau rare qui devrait remettre les choses en ordre.

Toute réflexion faite, la Cobénam sort des sentiers battus. La structure retrouve ses lettres de noblesse. En effet, le changement de main intervenu à la tête de la Compagnie béninoise de navigation maritime engendre des résultats probants. Le management dont fait preuve le Dg Léon Katary ne souffre d’aucune incohérence. Ayant compris très tôt la dimension de la mission à lui confiée, ce cadre hors norme s’est défini une rigueur professionnelle couronnée par des résultats de bon aloi. Des réalisations qui font sensation au sein de l’opinion publique, du fait de leur portée sur le quotidien des populations. La dernière en date est bien évidemment la mise en service du nouveau navire sur la ligne maritime Cotonou-Libreville-Pointe noire. Objectif : renforcer les échanges commerciaux entre le bénin et le reste de l’Afrique. Avec ce nouveau matériel de transport, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre sur le trafic maritime. Il a fallu une diplomatie offensive du Dg/Cobénam, Léon Katary qui a véritablement compris les nouveaux enjeux de développement économique. Ce nouveau navire de transport mixte, fruit du Partenariat Public Privé (PPP) peut assurer le déplacement des conteneurs, des marchandises et des passagers. A l’avenir, la Cobénam entend acquérir des bateaux-bus pour un transport sécurisé sur les voies fluviales et lagunaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici