SIGNATURE DU PROTOCOLE D’ACCORD ENTRE L’ONAB ET LES INDUSTRIELS DU BOIS

0
1791
image patrice alakpato
patrice alakpato acteur de la filière bois

PATRICE ALAKPATO APPROUVE LES REFORMES DE TALON SUR LES NOUVELLES MESURES D’APPROVISIONNEMENT ET D’EXPORTATION DU BOIS

Les réformes entreprises dans le secteur de la filière Bois au Bénin par le gouvernement béninois reçoivent l’adhésion totale et soutenue des acteurs de la filière bois au Bénin, notamment les responsables des Industriels du Bois. Tant elles s’inscrivent dans la droite ligne des légitimes attentes des acteurs qui interviennent. En témoigne la signature du protocole d’accord du gouvernement avec les industriels du Bois. Un acte salué haut la main par le représentant des Industriels du Bois qui ne put s’empêcher de reconnaître les qualités d’homme d’Etat du président Patrice Talon. Patrice Alakpato, un acteur incontournable de la filière Bois voit, à travers cette signature des agréments avec les industriels, un acte de haute portée, en cela qu’il intervient après le lancement des appels d’offres en 2016 dans le but d’assainir davantage la filière bois au Bénin. Il s’agit là donc d’une double satisfaction pour Patrice Alakpato qui, à cette occasion, témoigne toute sa gratitude a l’homme du peuple qu’est le Président Patrice Talon pour ses nombreuses œuvres dans la filière bois notamment en ses volets approvisionnement, exploitation et exportation. La conséquence directe de cette signature est qu’elle s’ouvre de nouvelles perspectives pour la filière bois au Bénin. Ce protocole d’accord entre les acteurs du secteur bois au Bénin et le gouvernement béninois par l’entremise de l’Office nationale de bois (ONAB), apporte un regain d’espoir au sein des exploitants du Bois. Les Industriels du Bois, par la voie de Patrice Alakpato, salue la vision de développement du président Patrice Talon. Pour lui, le décret 2019-156 du 05 juin 2019 portant « Nouvelles mesures d’attribution des Bois de l’Office National du Bois aux industriels, artisans locaux et exportateurs de bois en République du Bénin » est une démarche assez louable menée par le gouvernement béninois à travers le ministère du Cadre de Vie et du Développement Durable. Ce décret, se veut-il confiant, aura le mérite d’assainir au mieux la filière Bois au Bénin. Raison pour laquelle il appelle à une prise de conscience générale de tous les acteurs avant de plaider pour une meilleure application des clauses du protocole d’accord.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici