Commune de Dangbo : deux barques motorisées offertes par l’ambassade de la Chine

0
456
Désormais, plus de difficultés pour les enseignants et agents de santé ...

Réception de  deux barques motorisées ce mardi 13 octobre 2020 à Dêkin dans la commune de Dangbo.  C’est un don de l’Ambassade de la Chine près le Bénin à l’Association pour le développement économique et social de l’arrondissement de Dêkin qui vient soulager les peines des enseignants et agents de santé.

Le personnel soignant et enseignant n’a plus de difficulté pour se rendre à Dêkin. Deux barques motorisées sont offertes par l’ambassade de la Chine pour conjuguer au passé leurs peines. La cérémonie de remise ayant drainé du monde a connu une forte participation des autorités locale dont le maire Maoudo Djossou et ses adjoints.  Moïse Sonou, président de l’Association pour le développement économique et social de l’arrondissement de Dêkin, Adescad en abrégé a dit toute sa reconnaissance à la République Populaire de la Chine par le biais de son ambassadeur représenté à l’occasion par le directeur du Centre culturel chinois.

Le maire Maoudo Djossou entouré de ses adjoints, du Chef de l’Arrondissement Boniface ZINSOU, du représentant de l’Ambassade de la Chine

Le Chef de l’Arrondissement de Dêkin très reconnaissant

Chers donateurs, la population de Dêkin par ma voix vous remercie infiniment, le corps enseignant et le personnel du centre de santé vous disent infiniment merci, extériorise Boniface Zinsou. A l’en croire, les donateurs viennent ainsi de régler le problème d’accessibilité de Dêkin aux enseignants et aux personnels soignants. Boniface Zinsou voit à travers ce geste le soulagement des peines de ses administrés.  Pour ce qui concerne l’entretien des engins, le Chef de l’Arrondissement promet un suivi régulier. Pour lui, les dispositions seront prises dans la mesure du possible au niveau de l’administration communale pour la carburation.

Des doléances…

Dêkin reste confronté au problème d’eau potable. Le Chef de l’Arrondissement a profité de l’occasion pour exprimer de vive voix ce besoin. Il a mentionné que l’absence d’eau potable est la source des maladies hydriques tout en priant l’ambassade de doter son arrondissement d’un forage. Le président de l’Adescad a pour sa part expliqué au représentant du diplomate chinois que la voie fluviale qui relie l’arrondissement de Dêkin au département de l’Atlantique en passant par la commune d’Abomey- Calavi a besoin du drainage et de recalibrage. Cela pour  faciliter le passage.

Edem Abdias SOSSOUKPE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici