Assemblée Nationale : ouverture de la deuxième session ordinaire de l’année 2020

0
332
Louis Vlavonou, Présient de l'Assemblée Natioanale à l'ouverture de la session

La deuxième session ordinaire de  l’Assemblée nationale pour le compte de l’année 2020 a été ouverte ce jour. Louis Vlavonou, président de l’institution a présidé l’ouverture de cette session qui a connu la présence de plusieurs personnalités de la République. Principal exercice lors de cette session : l’étude du budget général de l’Etat, exercice 2021.

Les députés retournent à l’hémicycle. Ils prennent part à la deuxième session ordinaire au titre de l’année 2020. Pour cause de coronavirus, la cérémonie d’ouverture présidée par le président Vlavonou s’est déroulée dans une sobriété exceptionnelle. « Je voudrais, avant tout propos, vous dire ma satisfaction et mon grand plaisir de vous accueillir à la présente cérémonie d’ouverture solennelle de la deuxième session ordinaire de l’année 2020 »  laisse entendre le président de l’Assemblée Nationale.  

Présence remarquable de plusieurs personnalités de la République

 Pour lui,   cette session s’ouvre comme la précédente, dans une simplicité inhabituelle. « C’est pourquoi, je voudrais avant tout propos, présenter mes sincères regrets à nos invités de marque habituels qui nous ont de tout temps honorés de leur présence en de pareilles occasions mais qui, pour des raisons liées au contexte pandémique actuel, n’ont pu être associés à la présente cérémonie ». L’allocution de Louis Vlavonou a abordé plusieurs points dont le vote des lois, le contrôle de l’action gouvernementale, la reddition des comptes, le budget, la pandémie du coronavirus et bien d’autres.  

Le budget…

La présente session qui s’ouvre dans un contexte caractérisé par la pandémie du coronavirus connaitra de l’étude du budget général de l’Etat, exercice 2021. Ce budget pour Louis Vlavonou  sera tributaire des chocs exogènes, notamment les effets pervers de la pandémie COVID-19. « Ce sera encore un moment d’intenses activités pour nous les parlementaires avec des échanges et des arbitrages au profit des différentes franges de notre société » a clarifié Vlavonou.                                                                   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici