RENTREE SOLENNELLE ET INAUGURATION DE NOUVELLES INFRASTRUCTURES A L’ESM-BENIN

0
1177
RENTREE SOLENNELLE ET INAUGURATION DE NOUVELLES INFRASTRUCTURES A L’ESM-BENIN
rentree academique 2019-2020 à l'ESM BENIN

ISIDORE HOUNHUEDO OFFRE DES CONDITIONS DE TRAVAIL PARADISIAQUES AUX ETUDIANTS

C’est le lundi 14 octobre qu’a choisi la direction générale de l’université privée d’enseignement général, ESM-Bénin, pour lancer officiellement la rentrée académique 2019-2020 au sein cette entité universitaire d’acquisition de savoir. Une cérémonie assez riche en évènements puisqu’elle coïncide avec l’inauguration de nouvelles infrastructures en vue d’une meilleure condition de travail des étudiants.

C’est en présence des partenaires stratégiques, à savoir : Banque Of Africa (BOA), Ecobank-Bénin, Librairie Notre dame, le Conseil scientifique national, cadres de l’enseignement supérieur, autorités politico-administratives, etc, que s’est ouverte l’année académique 2019-2020 à l’Ecole Supérieure de Management (ESM-Bénin). Une cérémonie riche en couleur marquée par des allocutions et prestations culturelles de grandes factures assurées par les étudiants et artistes confirmés. Avec sa bâtisse imposante qui dresse ses vues en face du stade de l’Amitié GMK, non loin du restaurant ‘’ Le Pantagruel, ESM-Bénin, l’une des universités privées de référence sur le territoire national a encore innové. Actuellement, ses infrastructures se sont renforcées par de nouveaux matériels didactiques, d’équipements de formation et d’espace culturel et sportif composés d’une Cuisine-Restaurant pour les filières tourisme et hôtellerie, d’une Salle multimédia avec des ordinateurs ultra-modernes et d’un Laboratoire de langue doté de matériels informatiques pointus, sans oublier la bibliothèque numérique avec dans ses rayons plus de 1000 ouvrages dans plusieurs disciplines. Ce qui motive davantage les étudiants à se donner davantage. Après l’intervention de la représente des étudiants qui, dans ses propos, a promis honorer et être à la hauteur des espoirs et espérance placés en eux, le Directeur général de l’ESM-Bénin, Isidore Hounhuèdo, a remercié les parents et étudiants venus des 4 coins de l’Afrique pour leur confiance en son université. L’essentiel selon lui est de « maintenir la flamme de la qualité ». Pour lui, une bonne éducation est un gage d’affirmation de soi. D’où l’impérieuse nécessité de former des générations chez qui la compétence ne fera pas défaut. Raison pour laquelle il a consenti ces investissements assez colossaux pour promouvoir davantage l’excellence  à travers ces nouvelles infrastructures modernes. Tous les partenaires bancaires de L’ESM-Bénin présents ont réitéré leur disponibilité à continuer d’accueillir les stagiaires de cette université. On note aussi la présence des autorités ministérielles ou leurs représentants et les cadres administratifs à  divers niveaux de l’enseignement supérieur au Bénin. Le parrain de l’évènement quant à lui s’est réjoui du choix porté en sa modeste personne d’être le témoin oculaire de cette rentrée solennelle et l’inauguration des nouvelles infrastructures. Le directeur de la Société béninoise des manutentions portuaires (Sobémap), Bernard Amoussou a salué le courage et le leadership du promoteur de ESM-Bénin avant d’inviter les étudiants à plus de concentration au travail.

En sa qualité de représentant du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le professeur Dodji Amouzouvi, avec l’éloquence intellectuelle qu’on lui connaît a su trouver les mots justes pour motiver davantage le promoteur à qui il a dit toute son admiration. A l’endroit des étudiants, c’est un message d’éducateur. Le Directeur des établissements privés d’enseignement supérieur (Depes) a remis son manteau d’enseignant et professeur émérite pour  remobiliser les apprenants. « Partout où vous êtes, si vous ne pouvez pas être une étoile, soyez au moins une lanterne ». C’est sur ces mots que le caïd des universités au Bénin, le docteur Dodji Amouzouvi a lancé la rentrée solennelle et inaugurale d’infrastructures de l’année académique 2019-2020 à L’ESM-Bénin. Cet événement unique qui s’est déroulé à L’ESM-Bénin à Cotonou a été marqué par quelques notes de slam bien appuyées et des chorégraphies sur fond de Soyoyo du légendaire et inoubliables Robinson Sipa. L’impresario assuré par Cancrelas du Tempo de son vrai nom Francis Hossou a apporté la bonne humeur à l’assistance composée de parents, apprenants et curieux.

Cette université privée qui forme en Licences et masters est reconnu par l’Etat béninois et accrédité au Cames.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici